J’ai plaisir à vous partager aujourd’hui quelques nouvelles fraîches à propos de l’aventure du chant spontané.

Tout d’abord, certains d’entre vous s’en sont déjà aperçus, dès septembre, les ateliers mensuels du week-end se sont remplis à une vitesse surprenante, et sont désormais complets jusqu’en mars prochain. Touché par les frustrations que cette situation engendre, je cherche des solutions pour proposer des dates supplémentaires en 2018.

Plus que jamais, mon désir est de permettre la découverte de cette merveilleuse pratique du chant spontané au plus grand nombre.

Dans cette perspective, j’anime, depuis le mois de juin, le Labo, un programme d’ateliers consacrés spécifiquement à l’enseignement du chant spontané. Nous sommes déjà une vingtaine de passionnés à nous retrouver régulièrement pour explorer ensemble les mystères de la spontanéité et poser les bases pédagogiques de ce chemin de libération de la voix et du chant.

Certains ont déjà commencé à animer à leur tour, et c’est une grande joie pour moi de vous inviter à découvrir leur enseignement.

Pour cela, j’ai créé une nouvelle page sur le site du chant de la vie, sur laquelle vous trouverez les coordonnées de tous ceux qui proposent des ateliers de chant spontané à Paris, en province, et même en Suisse…

Cette page s’intitule Reliances et vous pouvez la consulter ici :

lechantdelavie.com/reliances

Par ailleurs, le paradoxe du chant spontané, si évident et si mystérieux, fait que vous pouvez aussi le pratiquer immédiatement, sans aucun enseignement préalable.

J’ai écrit Le Tao du chant spontané pour vous guider dans vos explorations personnelles et faciliter la libération de la spontanéité dans le jaillissement de vos chants.

Ce livre est un véritable compagnon d’aventure et je vous encourage à vous y plonger.

En novembre 2016, j’écrivais une newsletter intitulée « Le vent se lève » dans laquelle je vous partageais mon intuition que la pratique du chant spontané était en train de prendre de l’ampleur. Comme une réponse à nos soifs, de plus en plus intenses, d’infuser la spontanéité dans nos vies et de trouver des lieux de rencontre, authentiques et chaleureux, pour chanter ensemble autour du mystère de la vie. Presque un an plus tard, je peux dire que le vent souffle fort… et nous sommes de plus en plus nombreux à mêler nos souffles vibrants dans le plaisir de la résonance et de l’essentiel.

Longue vie à cette aventure de l’homme libéré qui chante émerveillé !

De tout cœur,

Christophe